Nov 17, 2020 • 45M

Pourquoi la France résiste tant au télétravail

4
4
 
1.0×
0:00
-45:16
Open in playerListen on);
Le média de la crise et de la transition
Episode details
4 comments

Notre premier podcast “À deux voix” 🎧 de la semaine est (à nouveau) consacré au télétravail en France. Et nous posons cette question : pourquoi les entreprises françaises résistent-elles tellement plus au télétravail que celles de nombreux autres pays ? Pourquoi a-t-on fait retourner tant de salariés au bureau qui auraient pu continuer à travailler de chez eux ?

Pourquoi les salariés français sont-ils davantage retournés au bureau que les Américains, les Britanniques ou les Danois ? Alors que la pandémie a repris de plus belle cet automne, on s’interroge sur ce qu’on aurait pu faire de mieux pour éviter d’en arriver à un second confinement. Naturellement, le retour massif au bureau fait partie de ces comportements qui suscitent des interrogations.

On peut mettre en avant des spécificités culturelles françaises qui expliquent notre culture du présentéisme. Les repas jouent un rôle plus important dans la vie professionnelle. La confiance se construit davantage de manière affective (grâce à des moments intimes partagés) que cognitive (autour des tâches de travail). La communication requiert en France plus de contexte car on y injecte du second degré, de l’ironie. Le statut et la hiérarchie jouent un rôle plus important et se satisfont moins de l’horizontalité du télétravail.

Mais c’est aussi que de nombreuses entreprises n’ont pas mené les transformations numérique et managériale qui étaient nécessaires, et que l’on ne fait pas facilement confiance aux salariés que l’on ne peut pas surveiller. C’est comme cela que l’on peut expliquer l’écart important qui existe entre le sentiment des salariés et celui de leurs managers. Les premiers souhaiteraient plus de flexibilité dans la définition des horaires et du lieu de travail ; les seconds préfèrent l’unité de temps et de lieu.

Le leadership à la française est plus hiérarchique que celui des pays d’Europe du Nord. Il existe une distance importante entre un manager et ses “subordonnés”. Il n’est pas bien vu de communiquer directement avec son “n+2” sans l’aval de son “n+1”. Les symboles du pouvoir et autres caractéristiques statutaires restent très présents dans la vie de bureau en France. Or le télétravail a tendance à les gommer…


Nouveau Départ a sa page LinkedIn et son compte Twitter : @_NouveauDepart_. Suivez-nous aussi individuellement sur LinkedIn (Laetitia & Nicolas) et sur Twitter (Nicolas & Laetitia).



(Générique : Franz Liszt, Mephisto-Valse, S.514—extrait du disque Miroirs de Jonas Vitaud, NoMadMusic.)