May 12, 2021 • 54M

Tout sur les cryptos

Nouveau Départ | Interview | Thibauld Favre

2
 
1.0×
0:00
-53:54
Open in playerListen on);
Le média de la crise et de la transition
Episode details
Comments

Cette semaine, mon invité est Thibauld Favre, cofondateur et dirigeant de la société Fairmint (qui fait partie du portefeuille de The Family). Thibauld s’est pris de passion pour les ‘cryptos’ il y a plusieurs années, à l’époque où il développait l’infrastructure du projet LaPrimaire.org. Il a ensuite décidé de se spécialiser dans cette nouvelle classe de technologies numériques et de l’utiliser pour développer Fairmint.

Dans notre conversation, Thibauld et moi parlons de Fairmint, qui révolutionne la levée de fonds pour les entrepreneurs, mais aussi de protocoles réseau, de crypto-monnaies, de jetons (tokens), de blockchain, de ledger (grand livre), de Bitcoin, d’Ethereum, de Coinbase, de Satoshi Nakamoto et de finance décentralisée.

Si vous êtes perdu·e dans tous ces termes, c’est normal ! Non seulement ils sont techniques et intimidants, mais il est même souvent difficile de les traduire et de les rendre explicites en français ! Mon échange avec Thibauld est loin d’être complet, mais il constitue une première tentative de rendre tout cela intelligible pour tous 🤗

Pour comprendre les cryptos, il faut revenir aux origines d’Internet. Une composante essentielle de son infrastructure sont les protocoles réseau, qui sont à Internet ce que le code de la route est à la conduite. HTTP (accès à l’information), TCP/IP (acheminement de l’information) ou encore SSL (chiffrement) rassemblent les règles qui permettent d’interconnecter les réseaux à l’échelle globale.

Tous ces protocoles sont déjà anciens. L’architecture d’Internet présente donc des lacunes, un peu comme si on n’obligeait pas encore les voitures à s’arrêter aux feux rouges. Il y aurait pourtant bien des besoins du quotidien que pourraient satisfaire ces normes ouvertes et partagées que sont les protocoles : lutter contre les messages indésirables ; donner aux internautes plus de visibilité et de maîtrise sur la collecte et le traitement de leurs données personnelles ; et, bien sûr, transférer de la valeur en toute sécurité… comme le permet le protocole sous-jacent à la crypto-monnaie Bitcoin.

Si l’on a un temps cessé d’innover dans les protocoles, c’est qu’il n’y avait plus grand monde de disponible pour le faire. Les meilleurs développeurs travaillaient dans les grandes entreprises numériques qui opèrent des applications ou des plateformes propriétaires. Or ces entreprises négligent les protocoles. Édicter et promouvoir de nouvelles règles ne leur apporte pas grand chose. Elles mettent au point leur version privée du code de la route, qui n’est en vigueur que dans leur écosystème fermé.

C’est ainsi qu’il faut regarder les ‘cryptos’ : une tentative de relancer l’innovation dans le domaine des protocoles réseau, longtemps délaissé par les géants d’Internet. La principale fonctionnalité de ces fameux jetons (tokens) distribués (ou vendus) aux premiers utilisateurs d’un nouveau protocole, c’est d’intéresser ces derniers à son déploiement à plus grande échelle. Plus nombreux sont les individus qui achètent les jetons (comme Bitcoin) liés à un protocole, plus ils contribuent à augmenter son échelle d’opération ; en sens inverse, plus ce protocole est utilisé à grande échelle, plus la valeur des jetons augmente, ce qui permet de rémunérer les premiers utilisateurs pour le rôle crucial qu’ils ont joué à l’amorçage.

Bien sûr, en cas de succès, l’emballement attire des spéculateurs, qui accompagnent le mouvement de façon opportuniste sans éprouver d’intérêt sincère pour le protocole lui-même. Mais l’irruption de ces spéculateurs n’est pas inutile : ils contribuent à attirer l’attention du grand public ! Comme l’a montré l’économiste Carlota Perez, auteure du livre Technological Revolutions and Financial Capital, de tels emballements sont déterminants pour l’émergence des innovations de rupture. Il faut que les investisseurs abdiquent temporairement leur rationalité pour qu’une innovation franchisse le seuil de l’adoption à grande échelle.

Les créateurs de protocoles ont compris cette dynamique. Ils ont imaginé les cryptos non pour spéculer, mais pour orchestrer l’émergence et le déploiement d’une nouvelle génération de protocoles réseau… et ainsi combler les lacunes du code de la route sur Internet. Leur objectif est politique : déplacer à nouveau l’infrastructure d’Internet vers des protocoles ouverts, si possible avec une architecture plus décentralisée. Un temps asservis par les géants numériques, qui se sont arrogé un droit de vie et de mort sur les applications, les développeurs sont passés à la contre-attaque et sont en train de donner naissance à une économie numérique radicalement nouvelle.

Nous parcourons à nouveau cette histoire passionnante avec Thibauld et parlons également de nombreux autres sujets connexes : les nouvelles plateformes, comme Coinbase, déployées pour faciliter l’accès aux cryptos pour le grand public ; le défi que représente Bitcoin pour la monnaie et les banques centrales ; et, bien sûr, Fairmint, l’entreprise que Thibauld a créé aux États-Unis avec Joris Delanoue pour permettre aux entrepreneurs de lever des fonds auprès de leur communauté – le tout sous-tendu par une technologie dite blockchain conçue à l’aide du protocole Ethereum.

Écoutez notre conversation pour en savoir plus et enfin tout comprendre !


Nos podcasts gratuits sont également accessibles sur Apple Podcasts et Spotify. Nouveau Départ a sa page LinkedIn et son compte Twitter : @_NouveauDepart_. Suivez-nous aussi individuellement sur LinkedIn (Laetitia & Nicolas) et sur Twitter (Nicolas & Laetitia).


(Générique : Franz Liszt, Angelus ! Prière Aux Anges Gardiens—extrait du disque Miroirs de Jonas Vitaud, NoMadMusic.)