Quitter Paris pour la province

  
--:--
--:--

Bonjour à tous ! Cette semaine, Laetitia et moi vous proposons un entretien avec Aurore Thibaud, entrepreneure basée à Limoges, dans le Limousin, qui s’est donnée pour mission, avec son agence Laou, d’aider les entreprises de province à recruter ces talents informatiques aujourd’hui concentrés à Paris et en Île-de-France.

Aurore nous a été présentée par un ami commun, Emmanuel Bismuth. Comme elle me l’explique dans l’interview, son entreprise Laou est née de sa volonté de revenir sur les terres de son enfance, le Limousin – et de son idée d’essayer de convaincre d’autres travailleurs établis en Île-de-France de sauter le pas à leur tour.

Une telle décision n’est, en réalité, pas si difficile à prendre. Quitter Paris, pour tous ces cadres surmené.e.s, ça veut dire renouer avec une qualité de vie qu’ils n’ont souvent pu apprécier qu’avant de rentrer dans la vie active. Ils ont ensuite cru devoir faire une croix dessus en rejoignant leur premier employeur en Île-de-France et en s’installant avec leur famille dans les appartements minuscules de l’agglomération parisienne. Mais grâce à Aurore, ils réalisent qu’il est possible de vivre cette expérience à nouveau.

Il existe néanmoins des obstacles et beaucoup d’interrogations : Retrouverai-je une vie sociale en province ? Y a-t-il une vie culturelle digne de ce nom ? Mon/ma conjoint.e pourra-t-il/elle trouver un emploi lui/elle aussi ? Et si je ne m’épanouis pas dans mon travail, sera-t-il possible de changer et de trouver un autre emploi sans déménager à plusieurs centaines de kilomètres de là et chambouler ma vie à nouveau ?

C’est toute la valeur ajoutée de Laou que de proposer l’accompagnement pour prendre ce type de décision dans les meilleurs conditions possibles. Nombreuses sont les entreprises en province qui cherchent à recruter des talents et se trouvent confrontées à une pénurie. En même temps la crise du COVID-19 n’a fait que banaliser cette idée d’un “exode rural à l’envers” : quitter les foyers d’infection que sont les métropoles denses pour aller s’installer là où l’herbe est plus verte et le virus moins menaçant.

Nous abordons tous ces sujets avec Aurore rapprochés par une passion commune pour ces questions cruciales pour notre économie aujourd’hui : le développement des territoires, la dissémination des emplois, l’amélioration de la qualité de vie.

Écoutez cette interview stimulante avec une entrepreneure engagée – et abonnez-vous à Nouveau Départ pour poursuivre la discussion dans le cadre des conservations “À deux voix” que Laetitia et moi offrons à nos abonnés deux fois par semaine 🚀

Abonnez-vous à Nouveau Départ 🤗

Nous vous souhaitons une excellence écoute 🎧 Réagissez et partagez ! 😘


Nouveau Départ a sa page LinkedIn, sa chaîne YouTube et son compte Twitter : @_NouveauDepart_. Suivez-nous aussi individuellement sur LinkedIn (Laetitia & Nicolas) et sur Twitter (Nicolas & Laetitia).



(Générique : Franz Liszt, Mephisto-Valse, S.514—extrait du disque Miroirs de Jonas Vitaud, NoMadMusic.)