Les économistes nous fatiguent

  
0:00
-53:20

Vous faites partie des abonnés à Nouveau Départ. Merci infiniment pour votre confiance et votre soutien ! Sans vous, nous ne pourrions pas faire tout ça.

Aujourd’hui, nous vous proposons une deuxième édition de notre série “À deux voix”, faite de conversations entre Nicolas et moi. Ce format nous permet d’analyser certains sujets avec deux points de vue complémentaires, et aussi de produire ainsi des podcasts plus vivants. Nous comptons sur vos retours pour affiner le format et trouver petit à petit la meilleure manière de mêler nos deux voix !

Il y a quelques jours, l’Élysée a annoncé le lancement d’une commission d’économistes, menée par Jean Tirole et Olivier Blanchard, qui doit rendre un rapport en décembre prochain pour aider la France à surmonter les défis d’aujourd’hui et préparer la relance du “monde d’après”. Nicolas et moi n’avons pu retenir un bâillement à la lecture de cette nouvelle. Seulement des économistes ! Qui plus est, des économistes des années 1990 ! Pour préparer l’avenir ?

Nous avons donc eu une discussion sur l’économie et les économistes et pourquoi nous pensons que la science économique est probablement désormais une discipline dépassée… du moins si l’on ne tient pas compte du travail des économistes des courants hétérodoxes. Dans cette transition, c’est d’entrepreneurs, d’innovateurs et d’historiens dont nous aurions besoin – et de plus de femmes ?

Écoutez et envoyez-nous vos réactions soit ici en commentaire, soit par mail ! Merci encore et à très bientôt 🤗


Envoyez-nous du feedback en répondant à ce mail ! Nouveau Départ a sa page LinkedIn. Pour vous abonner à notre chaîne YouTube, c’est par ici. Suivez Nouveau Départ sur Twitter ici : @_NouveauDepart_. Et suivez-nous sur LinkedIn (Laetitia & Nicolas) et sur Twitter (Nicolas & Laetitia).



(Générique : Franz Liszt, Mephisto-Valse, S.514—extrait du disque Miroirs de Jonas Vitaud, NoMadMusic.)